Formation Entretien Clinique Infirmier

20190208 154702

Entretien Clinique Infirmier

Picto datadocke

N° datadock : 0081174

Sommaire

1.Contexte de la demande                                                                             

2.Contexte général                                                                                           

3.Contexte spécifique                                                                                       

4.Résultats attendus                                                                                         

5.Les points clés de la proposition                                                           

6.Les critères de réussite du projet                                                                      

7.Objectifs de la formation                                                                            

8.Le processus pédagogique                                                                       

9.Démarche et méthodes pédagogiques                                                

10Moyens pédagogiques                                                                      

11.Objectifs et contenus pédagogiques                                         

12.CV du formateur (Voir CVthèque)

13. Coût  (1000 euros par jour par groupe)                                                                                        

 

1. Contexte de la demande

 

2.Contexte général

L’entretien clinique infirmier, aujourd’hui et plus que jamais, constitue l’outil de base des soins infirmiers en psychiatrie. Qu’il s’agisse de pratiquer des entretiens motivationnels en addictologie ou auprès de patients schizophrènes, de poser des diagnostics éducatifs dans le cadre de l’éducation thérapeutique du patient, d’accueillir une entrée dans une unité d’hospitalisation et ainsi d’initier les soins, d’accueillir un nouveau patient dans un CMP afin de l’orienter et/ou de lui proposer des soins infirmiers, la maîtrise de l’entretien clinique infirmier est une condition nécessaire pour un exercice infirmier de qualité. L’entretien initial est de plus en plus la porte d’entrée vers des entretiens de soutien ou de suivi, assumés par les infirmiers. La formation à l’entretien clinique infirmier et à la relation d’aide thérapeutique est une priorité naturelle pour un service de soins infirmiers ambitieux.    

 

3. Contexte spécifique

Le développement de l’accueil sur les structures de soins ambulatoires met en avant l’importance des entretiens d’orientation et d’accueil qui supposent des compétences particulières chez l’infirmier, notamment cliniques. En amont de tout projet de soin, ce temps d’accueil, de rencontre et d’orientation tisse le début de la relation soignant/soigné. L’entretien requiert des compétences techniques et relationnelles qu’il est crucial de développer. Bien que toujours singulier, et par conséquent subjectif, l’entretien clinique infirmier n’échappe pas à l’évaluation de sa pratique, il convient donc de réfléchir à des critères et des indicateurs pertinents.

 

4. Résultats attendus

Au terme de la formation chaque participant pourra identifier différents types d’entretiens et choisir selon le contexte le type d’entretien le plus à même de répondre aux objectifs qu’il se fixe avec le patient. Il sera en capacité de repérer ce qui fait cadre dans l’entretien qu’il propose et sera en mesure d’évaluer le contenu de l’entretien et son déroulement. Il aura expérimenté différents types de grille de recueil de données utilisables lors de l’accueil. Il pourra faire un premier repérage du type de personnalité présenté par le patient, identifier sa structure de personnalité et poser les premiers jalons d’un diagnostic. Il sera capable d’identifier la demande de soins du patient et de son entourage éventuel, de l’orienter et de tirer un fil à partir duquel organiser la prise en charge. Enfin, après avoir travaillé autour des différentes étapes de la relation d’aide, il pourra utiliser les techniques de reformulation.

 

5. Les points clefs de cette proposition

  • Une formation action adaptée au contexte de l’institution et qui produit des effets observables en termes d’amélioration des pratiques,
  • Une continuité en termes de ton, de style et de références avec la consolidation des savoirs et la formation à l’entretien en psychiatrie ;
  • Une formation ouverte sur les différents courants théoriques qui structurent le soin en psychiatrie ;
  • Des mises en situation à partir de jeux de rôle
  • Un formateur infirmier qui a exercé la profession d’infirmier pendant une trentaine d’années et qui connaît les difficultés et les potentialités de l’exercice infirmier  pour y avoir été lui-même confronté en structures de soin ambulatoires et dans le temps plein hospitalier.

 

6. Les critères de réussite du projet

  • La satisfaction des participants, exprimée à partir d’une enquête de satisfaction en fin de cursus ;
  • La qualité des échanges au sein de chaque groupe, aboutissant à la présentation d’entretiens d’orientation et d’accueil au cours de la formation,
  • La mise en place effective d’entretiens infirmiers en cours de cursus
  • Une dernière journée essentiellement consacrée à la réflexion sur les entretiens amenés par les stagiaires.

 

7. Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, le stagiaire est capable de :

  • mobiliser dans les entretiens d’orientation et d’accueil les différents savoirs acquis en formation initiale et continue ;
  • identifier différents types d’entretiens et choisir selon le contexte le type d’entretien le plus à même de répondre aux objectifs qu’il se fixe avec le patient ;
  • repérer ce qui fait cadre dans l’entretien qu’il propose ;
  • évaluer le contenu de l’entretien et son déroulement ;
  • faire un premier repérage du type de personnalité présenté par le patient, identifier sa structure de personnalité et poser les premiers jalons d’un diagnostic ;
  • identifier la demande de soins du patient et de son entourage éventuel, de l’orienter ;
  • tirer un fil à partir duquel organiser la prise en charge ;
  • utiliser les techniques de reformulation ;
  • se repérer dans les enjeux relationnels de l’entretien d’accueil ;
  • utiliser le groupe de pairs comme espace de réflexion sinon de régulation ;
  • au fil des regroupements, multiplier les allers-retours entre le groupe de formation et son terrain ;
  • améliorer la qualité des écrits infirmiers contenus dans le dossier du patient ;
  • faire l’expérience d’un certain plaisir de penser autour de cette analyse des entretiens d’accueil.

 

8. Processus pédagogique

9. Modalités pratiques

En deux fois deux jours, les stagiaires cheminent autour des caractéristiques de différents types d’entretien (accueil, motivationnels, informels, de soutien, etc.). Ils repèrent les 9 éléments qui constituent le cadre d’un entretien, sont en capacité d’analyser les différentes étapes d’un entretien infirmier. La dernière journée à deux mois de distance, permet d’évaluer la progression des stagiaires à partir des entretiens réalisés en intersession. Elle permet aussi de réguler ces entretiens et de lister les difficultés rencontrées et quelques façons de les résoudre.

 

 

10. Contenu de la formation

 

 

1ère journée : entrée en dynamique de formation

 

Objectifs pédagogiques

Contenu

Moyens et supports pédagogiques

Durée

 

 

 

 

 

 

S’inscrire dans le processus de formation

 

Entrée en dynamique de formation :

Introduction, présentation et ouverture de la séquence de formation,

-Exploration des trajets professionnels en lien avec la pratique des entretiens.

-Expression des représentations des professionnels en ce qui concerne l’entretien clinique infirmier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de la formation et de ses différentes étapes

 

Tour de table

Repérage des attentes et des besoins spécifiques de chacun, notamment en ce qui concerne le rapport de chaque stagiaire vis-à-vis de l’entretien initial.

Echange des adresses Internet afin d’envoyer à chacun le dossier pédagogique et d’instaurer une interactivité entre les membres du groupe et le formateur pour la période hors regroupement.

 

 

 

 

 

 

 

1 h 30

 

 

Situer l’entretien au sein des autres types de soins.

 

Généralités sur l’entretien

- Définition

- Différents types d’entretien :

  • selon le but recherché,
  • selon la forme utilisée,
  • selon les conditions particulières à l’entretien,
  • selon les techniques utilisées et la population à laquelle il est proposé.

 

Présentation éclairée des différents types d’entretien (accueil et crise –questions de l’elfe-, génosociogramme, avec médiation, avec délinquants sexuels, etc.)

Apport de connaissances par le formateur support d’échanges au sein du groupe.

Fournir aux participants des outils alternatifs.

 

 

 

 

 

1 h 30

 

Situer la problématique à partir d’un support extérieur

 

 

Décrire le contexte général et organisationnel de l’entretien

 

 

 

 

 

Définir l’entretien d’accueil et ses fonctions

L’entretien d’accueil

 

Introduction au propos en visualisant quelques scènes du film « Urgences » de Raymond Depardon.

Quelles questions se posent au groupe après avoir vu le film ?

 

 

 

 

 

- Différencier « crise » et « urgence »,,

- Organiser le premier entretien au sein de la structure de soin où l’on travaille : agenda partagé, équipe fonctionnelle d’accueil, etc.

 

 

 

 

 

 

- Définition de l’entretien d’orientation et d’accueil.

- Les trois fonctions de l’entretien d’accueil :

  • recueillir des données,
  • soutenir et contenir psychiquement le patient,
  • créer une relation suffisamment bonne pour initier le soin à proprement parler.

 

Autrement dit :

  • entrer en relation avec le patient,
  • répondre à ses questions de telle sorte qu’il puisse « apprivoiser » les soignants et se repérer dans le fonctionnement institutionnel,
  • recueillir des informations permettant à la fois de :
    • nourrir le diagnostic médical,
    • décrire le contexte  familial, social et culturel dans lequel il est pris,
    • repérer et analyser sa demande de soins ;
  • si cela s’avère possible agir sur sa problématique subjective en permettant dès ce premier entretien un réaménagement des défenses ;
  • et enfin, le plus souvent, débuter la prise en charge proprement dite en lui proposant les grandes étapes d’une démarche de soins.

 

Si présence de la famille, comment l’intégrer au dispositif ?

 

 

Susciter un questionnement au sein du groupe à partir du regard décalé d’un réalisateur connu.

 

Apport de connaissances par le formateur et échange avec le groupe à partir de leur pratique quotidienne.

 

 

 

Apports de connaissances théoriques par le formateur

 

 

 

 

 

 

4 h

 

 

2ème journée : au cœur de l’entretien d’accueil

 

Objectifs pédagogiques

Contenu

Moyens et supports pédagogiques

Durée

L’entretien d’accueil débute dès l’entrée du patient dans la structure

 

Se former à l’entretien par l’entretien

 

 

 

 

 

 

Les valeurs qui sous-tendent l’entretien

 

 

 

 

 

 

L’entretien d’accueil mobilise l’ensemble des savoirs infirmiers, il faut donc faire le point sur ces savoirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aspects techniques de l’entretien

 

 

 

 

 

 

Repérer la nature de la demande de soins et y répondre

Avant le début de l’entretien d’accueil, ce que l’on peut repérer et renvoyer dès la salle d’attente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les préalables à l’entretien d’accueil :

  • Qui accueille-t-on ?
  • Se préparer à l’accueil
  • Les savoirs mobilisés par l’accueil

 

Recueillir les données

Que faut-il observer et prendre en compte ?

  • -L’impression globale
  • Les informations concernant l’histoire du problème de santé et du vécu personnel du malade
  • Le problème de santé et ses manifestations
  • Les informations concernant le vécu du malade
  • L’histoire de l’épisode de difficulté qui a entraîné la consultation
  • La connaissance du vécu et des antécédents de la personne
  • L’histoire personnelle
  • L’observation plus détaillée des expressions, attitudes et comportements
  • Les capacités intellectuelles et mnésiques
  • Les fonctions exécutives
  • La mémoire …
  • Les émotions et les affects
  • L’estime de soi
  • La capacité de socialisation
  • Le discours et la pensée
  • Les troubles de la perception
  • L’agressivité
  • La violence contre soi
  • Les personnalités (normales et pathologiques)
  • Les distorsions cognitives
  • Les mécanismes d'adaptation et de défense
  • Les besoins à satisfaire
  • Le milieu, l’environnement, la famille

 

Débuter l’entretien d’accueil, les points auxquels être attentifs.

 

Avec grille de recueil de données ou sans ? L’accueil de Thérèse, un exemple de grille.

Fabriquer sa grille, à quels points être vigilant ? Qu’ai-je besoin de savoir d’un patient pour pouvoir le soigner ?

 

 

 

Différentes stratégies pour conclure l’entretien et amorcer les entretiens suivants …

 

 

Analyser le contenu de l’entretien

 

La question de la demande :

  • différencier désir, besoin et demande
  • le qui demande quoi à qui ?
  • les 5 facettes de la demande
  • comment mettre en travail cette question ?

 

Capacités d’observations des participants

 

Jeu de rôle, un entretien initial en CMP autour d’une situation construite par les stagiaires. Le groupe est divisé en acteurs qui jouent la situation et en observateurs qui analysent chacun un aspect particulier de la situation simulée. Travail de groupe pour en tirer la substantifique moelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Connaissances cliniques et théoriques apportées par le formateur à partir du matériel fourni par le jeu de rôle et l’expérience des stagiaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exemple tiré de la littérature soignante déplié collectivement

 

 

Apports de connaissances cliniques et pratiques par le formateur

 

 

 

 

 

 

 

Approche systémique et analytique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Travail en intersession : réaliser un entretien d’accueil, en déduire les éléments clés de la démarche de soin élaborée avec le patient et le ramener afin qu’il soit travaillé en formation.

 

 

 

3ème journée : Le cadre de l’entretien

 

 

Objectifs pédagogiques

Contenu

Moyens et supports pédagogiques

Durée

 

 

Aller-retour entre théorie et pratique, préparation à la question de la relation

 

 

Travail autour des situations d’entretien apportées par les participants, il ne s’agit pas seulement d’évaluer comment elles prennent en compte les apports des deux premières journées mais aussi ce qu’elles impliquent en termes de relation avec les patients « entretenus ».

 

Tour de table

Questionnement de type socratique.

Analyse de la pratique

Enveloppement collectif de chaque entretien.

 

 

 

 

 

1 H 30

 

 

 

 

 

Définir le  cadre d’un entretien à partir de neuf variables

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repérer la dynamique d’un entretien et ce qui influe sur son cours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cadre de l’entretien

  • Contexte de l’entretien
  • Caractéristiques du patient
  • Caractéristiques de l’infirmière
  • But de l’entretien
  • Contenu traité
  • Durée et fréquence des entretiens
  • Endroit où l’entretien a lieu
  • Théories de référence (faut-il en avoir ?)
  • Transmission et retour à la démarche de soin

 

Les différentes phases de l’entretien :

  • Préparation (avant)
  • Début
  • Corps de l’entretien (sous-parties)
  • Conclusion
  • Après l’entretien

 

 

 

 

 

 

 

 

Apports théoriques par le formateur, mixés au contenu des entretiens apportés par les stagiaires.

 

 

Travail autour de récits d’entretien publiés dans la littérature infirmière  si trop peu de retours de travaux d’intersession

Travail sur des situations rencontrées sur le terrain, travaillées en jeu de rôle.

Exemple de jeux de rôle :

- Entretien d’accueil (jeu de rôle : un patient délirant mystique dont c’est la troisième hospitalisation à l’hôpital, transmission écrite et démarche de soin)

- Entretien de résolution de problème (jeu de rôle : une vieille dame qui refuse de manger. Une infirmière et une aide-soignante, font l’entretien puis transmettent à l’équipe)

- Entretien familial (jeu de rôle : le père, la mère consultent pour leur fils. C’est le troisième entretien)

- Entretien de “ rassurance ” (jeu de rôle : un patient aux antécédents d’agitation et de violence marche de long en large, la mâchoire serrée ... L’infirmier lui propose un entretien)

- Entretien à visée psychothérapique (jeu de rôle : Une patiente  met en échec tout ce que propose l’équipe. C’est le 8ème entretien. Un infirmier et un surveillant mènent l’entretien.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5h30

 

 

 

 

 

4ème journée : La relation d’aide thérapeutique

 

Objectifs pédagogiques

Contenu

Moyens et supports pédagogiques

Durée

 

 

 

 

 

 

 

Définir la relation d’aide thérapeutique et se repérer dans les relations établies avec les patients accueillis

 

 

 

 

 

 

La relation d’aide thérapeutique (Carl Rogers)

Définition,

  • Les 4 étapes de la relation d’aide (civilité, investigation, holding émotionnel et relationnel, relation d’aide thérapeutique)

Les reformulations

 

 

 

La question du transfert

  • Attitudes et contre-attitudes
  • Le transfert et le contre-transfert
  • Quelques particularités du transfert chez les patients psychotiques
  • L’identification projective et ses effets sur le soignant

Les 4 temps du travail clinique

Apport de connaissances par le formateur

 

 

 

 

 

Jeu autour de la grille de Porter.

S’entraîner à partir de matériel élaboré par le formateur.

 

Apports théoriques et cliniques amenés par le formateur et les stagiaires autour des entretiens travaillés en intersession

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 H 30

 

 

 

 

Utiliser un autre type d’entretien très utilisé dans la prise en charge des addictions et avec les patients schizophrènes non-observant

 

L’entretien motivationnel

 

Définition

 

  • Les stades de changement
  • La balance décisionnelle
  • Développer les divergences
  • Rouler avec la résistance
  • Développer le sentiment d’efficacité personnelle

 

 

 

Apports théoriques et cliniques amenés par le formateur

 

Mise en situation

 

Exercice d’inversion du rapport figure/fond

Exercices cliniques autour d’un jeu de rôle

 

 

 

 

 

3 h

 

 

Travail en intersession : les stagiaires effectuent des entretiens à partir des outils proposés (ou non) et les apportent en formation afin qu’ils soient questionnés et permettent de rebondir sur un plan théorique. Nous sommes proches de l’analyse des pratiques.

 

5ème journée : Approche systémique

 

Objectifs pédagogiques

Contenu

Moyens et supports pédagogiques

Durée

 

Rendre compte des entretiens réalisés, être en capacité de les analyser selon différentes grilles de lecture

Permettre aux stagiaires de s’habituer aux récits d’entretiens, à en discuter le contenu dans un registre proche de celui de l’analyse des pratiques.

 

 

 

Travail autour des situations d’entretien apportées par les participants, il ne s’agit pas seulement d’évaluer comment elles prennent en compte les apports des deux premières journées mais aussi ce qu’elles impliquent en termes de relation avec les patients « entretenus ».

 

 

Tour de table

Questionnement de type socratique.

Analyse de la pratique

Enveloppement collectif de chaque entretien.

 

 

3H

 

Se décentrer du contenu des entretiens, occuper une position méta, à partir des outils développés par les systémiciens.

 

 

Approche systémique

  • Généralités
  • Il n’est pas possible de ne pas communiquer
  • Circularité, rétroaction, homéostasie, équifinalité, etc.
  • Méta-questions
  • Tentatives de solution
  • Changement minimum acceptable

 

Travailler avec les  familles

 

Exemples d’interventions

 

Apports théoriques par le formateur.

Lecture critique de textes de la littérature systémicienne

Jeu de rôle autour de la notion de changement minimum acceptable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 h

 

 

 

Evaluation individuelle et collective de la formation en présence d’un représentant de l’institution

 

 

½ H

 

 

 

 

11. Démarche et méthodes pédagogiques

Une formation-action

La formation est délibérément orientée dans une perspective opérationnelle, permettant à chaque stagiaire d’être acteur du changement dans son équipe.  Le processus de formation aboutit à la production partagée d’une prise en charge, d’une démarche de soin revisitée à partir d’entretiens mieux assumés et éclairés. Il s’agit d’aller de la théorie vers la pratique puis vers l’expérimentation accompagnée support d’une nouvelle théorisation travaillée autour de séquences d’analyse de la pratique.

 

Moyens pédagogiques

L’intervenant propose en alternance :

  • Apports théoriques, méthodologiques et techniques,
  • Exercices et applications,
  • Jeux de rôle et mises en situation,
  • Analyse de situations professionnelles et de cas concrets

 

Un dossier pédagogique sera remis à chaque participant. Il reprend les éléments de contenu abordés par l’intervenant et comprendra :

  • des fiches techniques et méthodologiques,
  • des articles de revues professionnelles,
  • des exercices et outils,
  • une bibliographie.

Bibliographie de référence :

AGUILERA (D.C), Intervention en situation de crise. Théorie et méthodologie, InterEditions,  Paris, 1995.

ANDREOLI (A), Crise et continuité : une autre conception du secteur, in La crise en question, Les Actes du XIIIème, revue du Centre Philippe Paumelle, Paris 1985, pp. 13-28.

ANDREOLI (A), LALIVE (J), GARRONE (G), Crise et intervention de crise en psychiatrie, SIMEP, Lyon, 1986.

ANTHOINE (N), Un peu docteur, psychologue, assistante sociale …, Santé Mentale, n° 79, juin 2003, pp. 66-68.

BAILLON (G), Les Urgences de la folie. L’accueil en Santé Mentale. Gaëtan Morin Editeur, Coll. Des pensés et des Actes en Santé Mentale, Paris 1998.

BEAUZEE (N), CABIE (M.C.), LELEVRIER-VASSEUR (A), RYBACK (C), L’entretien infirmier en santé Mentale. L’apport systémique dans une profession en mutation, Editions Erès, Collection « Relations », Paris, 2002.

BOUKOBZA (S), DURRIEU ©, GAMOT (A.M), RAJABLAT (M), SCHUTZ (G), BENNET (A), Les six souillons de M. Loubly, in Santé Mentale, n° 65, février 2002, pp. 47-53.

BOURGEOIS (D), Une forme contemporaine du soin, in Santé Mentale, n° 65, février 2002, pp. 38-43.

CAPLAN (G), Pinciples of preventive psychiatry, New-York, 1964, Basic Books, Inc., Publishers.

CHALIFOUR (J), La relation d’aide en soins infirmiers, Une perspective holistique-humaniste, Editons Lamarre, Paris, 1989.

CHILAND ©, L’entretien clinique, Paris, 1983, PUF, Le psychologue.

COULON (N), La crise. Stratégies d’intervention thérapeutique en psychiatrie, Gaëtan Morin Editeur, Coll. Des pensées et des actes en santé mentale, Paris, 1999.

CYRULNIK (B), Un merveilleux malheur, Odile Jacob Poches, Paris 2002.

DIATKINE ®, Introduction au concept de « crise » en psychopathologie, in La crise en question, Les Actes du XIIIème, revue du Centre Philippe Paumelle, Paris 1985, pp. 3-8.

FABRE-CENTOGAMBE ©, La consultation infirmière, in Objectifs Soins, n° 124, mars 2004.

FREUD (A), Le moi et les mécanismes de défense, PUF, Paris, 1985.

FRIARD (D), Habiter l’entretien d’accueil, in Santé Mentale, n° 65, février 2002, pp. 34- 36.

FRIARD (D), Se former à l’entretien par l’entretien, in Santé Mentale, n° 79, juin 2003, pp. 26-35.

FROBERT (A), L’écoute est un traitement, in Santé Mentale, n° 79, juin 2003, pp. 46-49.

LEYRELOUP (A.M), DIGONNET (E), Pratique de l’entretien infirmier, Masson, Coll. Souffrance psychique et soins, Paris, 2000.

MERCUEL (A), MONFORT (J.C), LAUT (B), Coll., Entretien et relation d’aide dans des situations psychiatriques ou psychologiques difficiles, Paris, Masson, Coll. Démarche soignante, 1999.

MUCCIELLI (R), L’entretien de face à face dans la relation d’aide, Paris, 1969, ESF.

RAJABLAT (M), FRIARD (D), OBEA (A),  et al., Et pourtant ça marche ! … in Santé Mentale, n° 65, février 2002, pp.54-60.

SCARVELIS ©, Conduire un entretien, in Santé Mentale, n° 79, juin 2003, pp. 59-61.

SERVAN-SCHREIBER (D), Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse,  Robert Laffont, Pocket, Paris, 2003, pp. 243-251.

WATZLAWICK (P), Communications et paradoxes, in Journal des psychologues, n° 21, octobre 1984, pp. 18-23.

 

12. C.V. du formateur (voir cvthèque)

 

13. Coût financier

Pour un groupe de 14 soignants, dans les locaux de l'établissement :

1000 euros par jour, soit 5000 euros pour les 5 jours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 30/06/2020

Ajouter un commentaire